Introduction

Introduction

 L’Homme multiplie depuis des siècles les plantes grâce à des techniques traditionnelles utilisées par  de nombreux jardiniers. La plus simple et la plus courante de ces techniques est le bouturage, mode de multiplication permettant d'obtenir une plante identique à partir d'un fragment de plante mère appelé bouture. Cependant le taux de multiplication restant très faible et les progrès techniques allant toujours plus loin, un nouveau bouturage, cette fois-ci à l’échelle cellulaire, a été mis au point : le micro bouturage. D’autres techniques ont ensuite été développées et permettent ainsi de multiplier un grand nombre de plantes en un temps et un espace réduit à partir de tissus végétaux cultivés dans un milieu stérile approprié. Ces techniques ont ainsi donné naissance à la culture in vitro que nous connaissons aujourd’hui. Les premiers résultats intéressants de la culture in vitro ont été obtenus en 1938 par Nobecourt, White et Gautheret qui ont réussi à cultiver des tissus végétaux de carotte. La Culture in vitro est donc la culture de végétaux dans des tubes en verre, d’où le terme « In vitro ».



Lors de ce TPE, nous nous intéresserons à la problématique suivante : la culture in vitro est-elle un progrès pour l’Homme ?

 

Dans une première partie, nous définirons les termes nécessaires à la compréhension du sujet et le principe général de la culture in vitro. Dans une seconde partie, nous détaillerons ensuite les différentes techniques de culture in vitro existantes, leurs atouts et leurs limites. Enfin, nous débattrons sur les intérêts que peuvent avoir ces techniques pour l’Homme.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×